Syllogomanie et syndrome de Diogène : quelles sont les différences et comment y remédier ?

Ces deux pathologies sont souvent confondues. Elles sont pourtant proches sur quelques points et il est vrai que l’un va souvent avec l’autre. Mais ce n’est forcément réciproque. Nous vous expliquons tout et vous proposons nos solutions.

Comment différencier la syllogomanie et le syndrome de Diogène ?

Les personnes atteintes de Syllogomanie ont beaucoup de difficulté à jeter ou se séparer de biens ou d’objets. Ceux-ci s’accumulent et donc encombrent l’espace de vie jusqu’à le rendre invivable. Cette accumulation peut prendre des formes diverses et variées, des pièces de collection jusqu’à des emballages en tous genres. La syllogomanie est alors considérée comme une réelle maladie.

Le syndrome de Diogène est une forme de trouble du comportement assez difficile à déceler. Il impacte des personnes aux profils très différents. Le refus de recevoir toute aide extérieure est souvent une caractéristique commune à tous. Cela se traduit par un manque d’hygiène, des conditions de vie insalubres, un isolement social, et donc une accumulation d’objets divers et variés. Dans la majorité des cas, la personne refuse de se débarrasser des objets acquis, aussi inutiles et sales soient-ils : journaux, boîtes, aliments, déchets, etc. Elle reste de marbre face aux détritus stagnant dans son logement. Le rangement et le nettoyage ne font plus partie de son quotidien, provoquant ainsi des risques quant à l’insalubrité du logement. De ce fait, la syllogomanie fait partie des potentiels symptômes du syndrome de Diogène.

Comment nous pouvons vous accompagner ?

Ces maladies ne sont pas toujours faciles à déceler et encore moins à traiter. En effet, cela demande un travail en amont pour préparer la personne atteinte de cette maladie psychologiquement à un nettoyage de son logement.

Une entreprise de débarras peut vous accompagner dans ce processus. En effet, cela est toujours délicat à gérer pour l’entourage de la personne atteinte de ce trouble. C’est pourquoi chez Label Débarras nous proposons des prestations sur mesure et en fonction des besoins ou des contraintes de chacun. Le but étant de vous accompagner au mieux durant ce processus.

Dans le cadre d’un débarras de logement d’une personne atteinte du syndrome de Diogène ou de syllogomanie, la visite préalable au devis peut s’avérer délicate. Il est donc nécessaire de prévenir la personne concernée en avance et de la préparer à la venue d’experts. Rassurez-la aussi : le vide maison ne concerne que les encombrants superflus ou dangereux. Les équipes de débarras laisseront dans la maison ou dans l’appartement tous les biens nécessaires.

 

Un débarras effectué par des professionnels

Chez Label Débarras, nos équipes sont formées pour faire face à ces situations. Nous adaptons nos délais d’intervention à l’urgence de votre besoin. Nos intervenants disposent de tenues adéquates pour un vide maison ou appartement de type Diogène : combinaison jetable complète, chaussures et gants de sécurité, masque adapté. Après le débarras, notre équipe procède au nettoyage, à la dératisation et à la désinfection complète du logement si besoin. Une fois la maison vidée, la personne peut réintégrer les lieux en toute sécurité ou procéder à la mise en vente du bien. Tous les éléments évacués par nos soins sont triés et recyclés selon des règles strictes.

Les vide maison ou débarras d’appartement de ce type impliquent de nombreuses responsabilités et un matériel adapté. Pour débarrasser des logements de personnes souffrant de troubles de syllogomanie ou de type syndrome de  Diogène, faites appel à une entreprise de professionnels comme Label Débarras !

Laisser un commentaire

j