Les intérêts d’une pompe à chaleur

Les intérêts d’une pompe à chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur offre de multiples avantages. Il s’agit d’un équipement à la fois économique, écologique, polyvalent et éligible à de nombreuses aides financières. C’est pourquoi la démarche peut s’avérer très intéressante pour un projet de rénovation ou de construction. Voyons tout cela plus en détail.

Des économies sur vos factures d’énergie

L’avantage majeur d’une pompe à chaleur est sa faible consommation d’énergie. En effet, le principe de cet appareil est de puiser les calories présentes dans une source d’énergie disponible gratuitement à proximité du logement comme l’air, la terre ou l’eau. Elle transforme ensuite cette énergie en chaleur afin d’alimenter un système de chauffage. Par conséquent, la pompe à chaleur n’a besoin que d’une petite quantité d’électricité pour fonctionner. Son installation permet donc des économies conséquentes sur les factures de chauffage. Cela se remarque davantage dans le cas du remplacement d’une chaudière au fioul avec une facture énergétique pouvant diminuer de 75%.

Plusieurs types de pompes à chaleur selon les besoins

Il existe différents modèles de pompes à chaleur possibles selon la source d’énergie exploitable autour du logement. On distingue dans un premier temps les pompes à chaleur aérothermiques qui comme leur nom l’indique puisent la chaleur dans l’air. Parmi elles, il y a la pompe à chaleur air-eau permettant de produire de l’eau chaude, et la pompe à chaleur air-air qui diffuse la chaleur dans l’air. Ensuite, il est possible de choisir une pompe à chaleur géothermique. Ici encore, plusieurs modèles sont proposés : sol-sol, sol-eau ou encore eau-eau. Toutefois, ce type de pompe à chaleur est moins fréquent de par son installation plus complexe et onéreuse.

Un plus faible impact sur l’environnement

Quel que soit le modèle, l’énergie puisée par la pompe à chaleur est de source renouvelable. Il s’agit donc d’une solution de chauffage plus respectueuse de l’environnement que les systèmes classiques fonctionnant au gaz, au fioul ou à l’électricité. La pompe à chaleur n’émet pas de gaz à effet de serre ni de CO2. De plus, elle est généralement conçue avec des matériaux recyclables. Cela permet de diminuer au maximum son impact environnemental en prenant en compte l’ensemble du cycle de vie. Le seul composant potentiellement nocif d’une pompe à chaleur est le fluide frigorigène. C’est pourquoi son entretien doit être confié à un professionnel qualifié.

Un équipement de chauffage polyvalent

En plus de se décliner en plusieurs modèles permettant d’exploiter différents types d’énergie, les pompes à chaleur offrent une polyvalence très appréciable. Premièrement, la plupart d’entre elles permettent à la fois d’alimenter les équipements de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Ainsi, un seul équipement est nécessaire pour deux usages différents. Par ailleurs, certains types de pompes à chaleur dont notamment les modèles aérothermiques peuvent être utilisés à la fois en hiver pour le chauffage et en été pour rafraîchir l’intérieur du logement. C’est ce qu’on appelle les pompes à chaleur réversibles. Cette fonction peut être très efficace en parallèle d’une bonne isolation thermique.

Une solution viable en rénovation ou en construction

La pompe à chaleur est une option envisageable pour tout type de projet immobilier. En effet, elle peut en général être facilement raccordée à un système de chauffage déjà existant. Si vous avez un projet de rénovation, vous pouvez donc très bien opter pour l’installation d’une pompe à chaleur. Par ailleurs, cela est encore plus intéressant dans le cadre d’une construction neuve. Vous aurez ici davantage de possibilités pour le choix de la pompe à chaleur idéale selon les spécificités du logement. De plus, la nouvelle réglementation environnementale encourage fortement ce type d’équipement au sein des nouvelles habitations.

La possibilité de bénéficier d’aides financières

L’installation d’une pompe à chaleur fait partie des travaux éligibles aux aides à la rénovation énergétique. On peut citer parmi elles :

  • le dispositif MaPrimeRénov’ de l’Anah ;
  • les primes CEE des fournisseurs d’énergie :
  • l’éco-prêt à taux zéro proposé par plusieurs banques ;
  • le taux de TVA réduit à 5,5% pour certains modèles de pompes à chaleur ;
  • les aides locales proposées par les collectivités.

Si vous êtes éligible, il est important de déduire le montant de ces aides pour connaître le prix d’une pompe à chaleur. Elles peuvent en effet permettre de baisser considérablement le coût final de l’appareil.

Laisser un commentaire

j